Chronique – L’Œuvre de Quentin Tarantino. Du cinéphile au cinéaste

Ciné/Séries News Pop Culture /Culture Geek

Réalisateur de génie qui ne peut que séduire les cinéphiles en manque des 60’s et des 80’s, Quentin Tarantino est devenu un incontournable au fil du temps. De Pulp Fiction à Once Upon A Time… In Hollywood, le docteur en études culturelles Guillaume Labrude rend hommage au cinéaste en revenant sur sa carrière et en décryptant ses longs-métrages par le biais de leur scénario, leur esthétique et leurs multiples références. Retour sur la carrière de ce cinéaste déphasé, solitaire et mélancolique à l’ère des super-héros!

Quentin Tarantino

Présentation de l’ouvrage!

Etant un grand fan des productions de Third Editions, j’ai été une fois de plus séduit par cette nouvelle oeuvre. Cette dernière est comme toujours décliné en deux versions: une édition classique et une édition first print.

Le contenu reste le même, c’est au niveau de la jaquette qu’est la différence puisque l’édition First Print propose pour 29,90 € contre 24,90 € pour l’édition de base, une jaquette réversible illustrée par Mr Garcin. Un ouvrage à posséder dans sa bibliothèque et qui devrait ravir les amateurs de beaux livres comme toujours.

A propos de l’auteur!

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tenais à faire une petite présentation de l’auteur. Nous prenons toujours le temps de présenter les divers jeux et ouvrages que nous avons plaisir à lire et/ou à tester mais il est important je trouve de mettre en avant les personnes qui ont travaillées dur pour nous offrir ces jeux et ces ouvrages de qualité.

Guillaume Labrude (Copyright Babelio)

Né en 1990, Guillaume Labrude est en films d’auteurs pour le Nouveau Jour J, un journal étudiant nancéien, ainsi que critique cinéma sur Fajet FM.

C’est à l’âge de 19 ans qu’il sort son premier ouvrage: Contenu Explicit (2009) qui sera suivi de Miss Kalifornia, sa fresque satirique et satanique des années 60 trois ans plus tard. Cet auteur talentueux puisant son inspiration dans  la littérature américaine, en particulier du courant minimaliste, avec des auteurs tels que Bret Easton Ellis ou Chuck Palahniuk était la personne idéale pour rédiger l’ouvrage dont parlons aujourd’hui!

Once Upon A Time… Tarantino!

Je pourrais passer des heures à vous parler de Quentin Tarantino, réalisateur que découvert avec Pulp Fiction avant de dévorer sa filmographie. Avec pas moins de treize films et la réalisation de divers épisodes pour le petit écran (dont le mémorable épisode des Experts en 2004), le réalisateur a su trouver son public qui attend avec impatience sa prochaine production.

De ses débuts à aujourd’hui, Guillaume Labrude décrypte ce grand homme et son travail à travers plus de 280 pages divisées en sept chapitres que vous pouvez découvrir ci-dessous!

Au fil des pages, on prend plaisir à découvrir les débuts de ce réalisateur aux multiples casquettes. Après une enfance difficile, c’est aux côtés de Curtis Zastoupil, son beau-père qui lui fera découvrir le cinéma. Il devient alors un amoureux du septième art et sera marqué par des fils désormais cultes tels que Délivrance et La Horde Sauvage avant de se passionner pour d’autres genres comme le kung-fu.

Mais c’est après avoir pris des cours d’art dramatique et avoir travaillé dans un cinéma pornographique (on retrouvera d’ailleurs un petit clin d’oeil à ce job dans Une nuit en enfer) qu’il trouvera sa voie. En effet la révélation se fera chez Video Archives, une boutique de location qu’il découvrira le cinéma français avec des réalisateurs comme  Jean-Luc Godard et bien d’autres classiques. Mais cette époque restera gravée par sa rencontre avec  Roger Avary, coscénariste de Pulp Fiction et True Romance avec il collaborera durant pas moins de cinq ans…

Second film du réalisateur mais le plus culte selon moi

Le style Tarantino!

Afin de ne pas vous spoiler l’intégralité du livre, on pourrait cependant reprendre les grandes lignes de ce dernier. Au fil des pages, l’auteur a su avec brio décortiquer, analyser et retracer la carrière de cet homme que l’on ne vous présente plus. Un style unique, des dialogues aussi mémorables que ceux de Michel Audiard et une créativité sans limites.

Chacun de ces films, même s’ils sont différents ( blaxploitation, western spaghetti, …) promettent à eux seuls une soirée mémorable. Impossible également de faire l’impasse sur la bande-son qui est toujours en parfaite adéquation. N’hésitez pas à d’ailleurs à parcourir les bandes originales via les différentes plateformes légales afin de (re)découvrir ces chef-d’oeuvre qui ont marqué toute une génération de cinéphiles…

Ce qu’il faut retenir de cette oeuvre?

Je vous avoue qu’avoir eu la chance de rédiger cet article est pour moi un honneur. Fan de la première heure, j’ai été totalement séduit par l’ouvrage de Guillaume Labrude. Une véritable déclaration d’amour à ce génie qu’est et restera Quentin Tarantino. Que vous soyez passionné par sa filmographie ou justement curieux de la découvrir. Ce voyage reste pour ma part inoubliable et m’a incité à redécouvrir son univers et y chercher tout les petits détails…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.