CRIMESIGHT: Promotion et collaboration avec Project Winter

News PC

Les joueurs peuvent essayer CRIMESIGHT gratuitement et explorer le nouveau contenu dès aujourd’hui !

Une semaine gratuite au lieu d’un week end?

Konami Digital Entertainment B.V. annonce que le « Week-end gratuit » de CRIMESIGHT se transforme en semaine gratuite. Elle se déroulera jusqu’au 27 juin à 19h00, en complément de nouveau contenu in-game disponible dès aujourd’hui. Cette période gratuite est l’occasion idéale pour les joueurs de se plonger dans ce jeu de déduction pour tromper leurs amis et explorer le nouveau contenu gratuitement. Les joueurs satisfaits pourront profiter d’une promotion à – 33 % jusqu’au 7 juillet à 19h00.

En complément, un événement sera organisé en collaboration avec « Project Winter ». Tout au long de celui-ci, des personnages apparaîtront dans le jeu en tant que traitres et des avatars seront également disponibles pour une durée limitée.

Les personnages du jeu

Sherlock

Une IA dont le but est d’empêcher le cerveau criminel de l’IA Moriarty d’exécuter son complot sournois de meurtre. Prenez le contrôle des « avatars » du simulateur et découvrez la « cible » de Moriarty avec l’avatar chargé de commettre l’acte répréhensible, le « méchant ».

Moriarty

Moriarty tentera de prédire le moment idéal pour assassiner un avatar, tandis que Sherlock fera tout ce qui est en son pouvoir pour sauver celui qui est marqué pour meurtre, la « cible ». Si Sherlock maîtrise parfaitement les mouvements des avatars dans le simulateur, il en va de même pour Moriarty, qui n’hésitera pas à faire en sorte que ses « pions » fassent ce qu’il veut. Seule la « cible » peut échapper au contrôle de Moriarty

Irène

Dérivé de « Moriarty », il s’agit d’une IA de perturbation d’investigation exclusivement destinée à être utilisée contre « Sherlock ».
Elle peut également contrôler les actions d’un « Pion », une personne dans l’espace de simulation, mais son contrôle est indétectable pour « Sherlock » car il déguise les signaux de « Sherlock ».
Cependant, parce qu’elle consacre plus de ressources au déguisement, son influence n’est pas aussi forte que celle de « Moriarty » et elle peut contrôler moins de personnes.
Il est possible de communiquer avec « Moriarty » grâce à un moyen de communication unique.

Les « pion »

Les 3 types d’avatars dans le simulateur :
la « cible », « le méchant » et les avatars standards.

Cible

La « cible » du complot de Moriarty et celle que Sherlock doit sauver. Cet avatar est choisi au hasard parmi tous les avatars au début de chaque partie. Si la cible est tuée, Moriarty gagne.

Tueur

L’avatar choisi pour tuer la cible. Cet avatar est choisi au hasard parmi tous les avatars au début de chaque partie. Si le méchant est découvert, Sherlock gagne.

Nominale

Un avatar qui n’est ni la cible ni le méchant.

Un nouveau personnage apparaît

Pour couronner le tout, la mise à jour de CRIMESIGHT comprend une nouvelle carte, un nouvel Item ainsi qu’un nouveau personnage : le fidèle compagnon de Sherlock, l’IA Watson.

IA Watson

Dérivée de l’IA ForeSight, l’IA Watson assiste Sherlock et permet de réduire les incertitudes lors de l’investigation des crimes. Elle ne peut pas prédire l’avenir mais est en mesure d’analyser une scène d’investigation et de déterminer où se trouvent les ressources alimentaires nécessaires au maintien des Pions. Son influence sur ces derniers est comparable à celle de Sherlock, mais elle ne peut pas en contrôler autant. Watson fait office de contrepoids aux informations supplémentaires reçues par Moriarty, et sera un partenaire fiable pour Sherlock.

Que propose le jeu?

CRIMESIGHT oppose les joueurs les uns aux autres. L’un d’entre eux joue le rôle de l’« assassin », qui tente d’accomplir un meurtre, et un autre devient la « cible », la future victime de l’assassin. Le joueur rallié à Moriarty doit remplir des objectifs afin de réaliser son crime, tandis que ceux du côté de Sherlock ont pour mission de l’empêcher de se produire. Au fil de la partie, l’assassin et la cible seront petit à petit démasqués.

CRIMESIGHT est disponible dans le monde entier et dans 11 langues : français, anglais, japonais, chinois (simplifié), chinois (traditionnel), coréen, allemand, italien, russe, espagnol (Espagne – espagnol) et portugais (Brésil – portugais).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.