[Critique]: One Piece RED: Le film

Manga News

Prêt à vous laissez bercer par les chansons de Uta?

Pour la petite histoire

De la part d’Eiichirô Oda lui-même, One Piece qu’on le veuille ou non, se rapproche de sa fin. Il faut savoir quand même que cela fait 25 ans que Luffy, Nami, Zoro et les autres parcourent les océans, soit l’équivalent de 102 volumes de manga et 1025 épisodes d’animation. Des chiffres qui ont de quoi donner le tournis à n’importe qui, sauf aux fans qui en redemandent. Une demande de plus d’un quinzième film d’animation : One Piece Film – Red.

Synopsis

Ici, Luffy et ses Mugiwaras (Les compagnons de bords de Luffy) assistent à un concert de la chanteuse la plus populaire du moment, Uta. Celle-ci n’est autre que la fille de Shanks le Roux et sa voix pourrait bien changer la face du monde… Mais à quel prix?

Connaitre ou pas la licence?

Bon on ne va pas vous mentir, le film s’adresse principalement aux fans de One piece ou les connaisseurs et l’on va vous expliquer pourquoi.

  • Il est fortement déconseillé d’aller voir le film Red sans connaître One Piece. Au quinzième film, le scénario n’a plus besoin de se perdre en exposition et s’adresse aux fans et uniquement aux fans sous peine de manquer 99% de l’intérêt du long-métrage et de plus, on vous fait le rappel des arcs précédents sans forcément de flashback pour comprendre certaines choses qu’il se dit dans le film
  • Il convient d’être plus ou moins à jour sur les événements récents des aventures de Luffy (Arc Wano), surtout sur papier. Le métrage se faisant particulièrement écho avec le manga

Un marqueur qui prouve la fin des aventures ou fan-service?

Red semble davantage vouloir marquer la fin d’un chapitre qu’un simple interlude. Par exemple, la présence de Shanks, l’homme par qui tout a commencé, en est la preuve concrète. One Piece Film – Red n’apparaît, dès lors, pas comme un moyen de prolonger le plaisir, mais le symbole que celui-ci va bientôt prendre fin.

Des animations un peu trop brouillon?

Malgré que le film soit en soit vraiment bien, on retrouve un peu des personnages partout et on ne peut absolument pas rester plus de 2 secondes sur un même personnage ce qui en fait la réalisation de Goro Taniguchi un peu épileptique. Honnêtement, on ne peut absolument pas profité de l’action d’un mugiwara, qu’un autre est déjà sur la sienne ce qui fait un peu donné le mal de crâne ou de mer selon les préférences

L’avis de la rédaction

Malgré certaines incohérences, le film reste assez émouvant en soit et montre une étape importante dans la vie de Luffy. Le petit point à souligner malgré que ce soit la chanteuse Hoshi pour la voix française de Uta et qu’elle a une belle voix, le film en soit reste basé les trois quart du temps sur du chant ce qui couvre l’histoire principale du film alors qu’il y a du potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.