Goat Simulator 3

Goat Simulator 3 revient de plus bêêêle

News PC PlayStation Xbox

Annoncé lors du Summer Game Fest 2022, conjointement par Coffee Stain, Coffee Stain North et Koch Media, Goat Simulator 3 signe le retour de la plus déjantée des simulations de chèvres ! Après des passages dans les univers de MMORPG, de FPS avec Goat of Duty, ou d’autres chèvres zombies, quel sort attend encore ces pauvres bêtes ? Petit aperçu en vidéo :

Et de 1, et de 3 !

Suite directe du premier Goat Simulator sorti en 2014, ce 3ème opus… 2ème… euh… Bref, Goat Simulator 3 vous met dans les sabots de Pilgor, la chèvre la plus déjantée ! Elle a élu domicile sur l’île de San Angora, dont la verdure et le calme apparent cachent bien des mystères.

Libre à vous d’explorer les lieux, seul ou avec vos amis bovidés. Oui parce que les chèvres sont des bovidés, incroyable ! Alors bon, je fais le malin mais je viens de voir ça sur Google, pas de quoi en faire un fromage. Mais revenons à nos moutons : il est donc possible de se promener, ou aussi de tout exploser, parce que ça défoule et que ça fait du bien ! Et ce jusqu’à 4 joueurs en même temps, le tout en ligne ou en local : de quoi vous éclater, tout éclater, ou même les deux, pourquoi pas ! Et ce seront pas moins de 7 mini-jeux qui seront aussi jouables en multijoueur, pour vous affronter et savoir qui est le meilleur.

Egalement au programme de ce nouvel épisode, vous trouverez également en vrac : des sociétés secrètes animales, des catastrophes (non) naturelles et d’autres choses étonnamment grotesques mais sympathiques, qui sont la marque de fabrique de ces jeux singuliers, dont le côté barré totalement assumé a fait la réputation.

Pimp my chèvre

Il sera possible d’affubler votre animal de diverses collections de fourrures, tête, sabots, cornes, chapeaux et autres accoutrements, qui rendront votre biquette unique dans sa tunique magnifique ! Il y en aura de toutes les tailles et toutes les formes, alors faites tout votre possible pour qu’elle soit la plus bêle !

Certains éléments cosmétiques peuvent également attribuer de nouvelles capacités, voila qui ouvre encore d’autres perspectives…

D’ailleurs, il sera possible de semer le chaos comme jamais dans Goat Simulator 3 : il sera possible de s’amuser avec les 4 éléments : le feu, l’électricité, l’huile et la technologie extraterrestre. Il est conseillé d’expérimenter ces éléments sur tout ce qui peut bouger (ou pas) pour obtenir des résultats explosifs, ou plus… étonnants !

Alors d’après l’équipe de développement, le jeu aurait une vraie fin cette fois-ci, une bonne nouvelle ! Il va falloir en faire des cabrioles pour espérer atteindre cette fin tant convoitée : s’attacher la langue pour se déplacer, faire des triples sauts, ou… Conduire des voitures ?! On est pas sortis du sable…

Santiago Ferrero, Directeur Créatif chez Coffee Stain North nous indique que « Depuis la sortie du premier Goat Simulator, il nous a été remonté que notre jeu ne représentait pas vraiment la réalité du quotidien d’une chèvre. Du coup, depuis deux ans, nous avons effectué quelques recherches google et je suis heureux de dire que ça y est, on y est. Goat Simulator 3 est de loin la plus grande expérience de chèvre disponible. Est-ce que le jeu vaut le coup ? Qui sait. Mais regretterez-vous d’y avoir joué ? Probablement ».

Dire que tout ça partait d’un poisson d’avril… et depuis l’idée a fait son chemin, et le premier Goat Simulator s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires, sur de multiples machines, PC, consoles ou mobiles ! Et ce nouvel épisode sera également disponible sur des plateformes variées : Xbox Series X|S et PlayStation 5 cet automne et sur PC exclusivement via l’Epic Games Store.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.