[Test] As Dusk Falls – le renouveau du jeu narratif?

News PC Tests Xbox

Avec le temps, les jeux narratifs n’ont cessés de se renouveler. Après Life is Strange: True Colours et le plus récent The Quarry, un nouveau titre entre dans l’arène et semble bien décidé à renouveler le genre: As Dusk Falls.

Au commencement

As Dusk Falls a été développé par le jeune studio Interior Night, stylisé INTERIOR/NIGHT qui signe ici son premier jeu. Comptant à ce jour une quarantaine d’employés, ce dernier a été fondé fin 2017 par Caroline Marchal: directrice de la création du studio ayant fait ses armes chez Quantic Dreams en temps que conceptrice de jeu principale sur Heavy Rain et Beyond: Two Souls (deux pépites que je en peux que vous recommander).

Annoncé en 2020, le jeu a refait surface pour le Tribeca Games Spotlight cette année puis durant le Xbox & Bethesda Games Showcase. Mais après huit ans de développement et une telle attente, le titre sera t-il capable de fédérer les joueurs de tous horizons autour d’une seule et même aventure dont les attentes sont nombreuses?

As Dusk Falls est le premier titre du très prometteur studio Interior Night

Coeurs perdus en Arizona

Se déroulant sur trois décennies, le jeu débute en 1998 dans une petite ville de l’Arizona. Nous suivons alors le périple de la famille Walker composé de quatre personnes: Vince, Michelle, Zoé (leur fille) et Jim (le père de Vince). La tribu en plein déménagement fait route vers le Missouri pour prendre un nouveau départ suite à la perte d’emploi de Vince ancien mécanicien dans l’aviation.

Ce nouveau départ semble se dérouler sous les meilleurs auspices…

En cours de route, ils feront malgré eux la connaissance de la famille Holt, plus précisément des trois fils de la fratrie en fuite suite à un vol à main armée ayant mal tourné afin de couvrir des dettes écrasantes.

Suite à un accident de la route, ils trouvent refuge dans un motel mais lorsque nos fugitifs se réfugient sous le même toit, le drame vire au cauchemar et s’ensuit alors une série d’événements durant lesquels vous devrez faire des choix qui auront un impact significatif sur la vie des différents protagonistes…

Le début d’une longue nuit en enfer…

Un style visuel unique

Avant d’entrer dans le vif du sujet, quelques petites précisions s’imposent concernant le style visuel du jeu qui est pour le moins atypique. As Dusk Falls s’apparente à un roman visuel dès les premières images ce qui pourra en surprendre plus d’un.

Le jeu a été développé entièrement en 2D à partir de différentes prises de vues de acteurs qui ont ensuite été numérisés étapes par étapes tout comme vous pourrez le découvrir au fil de votre aventure. Le tout s’implémente parfaitement dans les décors conçus en 3D et on prend plaisir à découvrir images par images les différents protagonistes, leurs réactions mais surtout leurs émotions retranscrites avec brio. L’immersion est totale et ce dès le premier chapitre du jeu.

Une aventure dont vous êtes le héros

Contrairement aux titres que nous avons cité plus haut, As Dusk Falls s’apparente plus à du Point-N-Click statique dans lequel vos déplacement seront assez limités. Durant certaines séquences, vous pourrez être amené à explorer différents éléments du décor en cliquant dessus ou à effectuer différentes QTE vous permettant de progresser dans l’histoire. A savoir que rater certaines d’entre elles (selon la situation dans laquelle vous vous trouverez) pourra avoir une influence directe sur la suite des événements.

Mais la majeure partie du jeu sera axée sur les différents choix narratifs que vous aurez à faire. Tout comme chaque jeu narratif qui se respecte, ils influenceront directement sur le déroulement de l’aventure dont les embranchements sont assez nombreux ce qui offre une rejouabilité assez dense.

Le jeu est composé de six chapitres qui vous prendrons environ 2h chacun lors de votre premier run. Ces derniers sont répartis sur deux livres totalement différents l’un de l’autre.

Durant la première partie du jeu, nous suivrons le périple de la famille Walker suite à leur malencontreuse rencontre avec les frères Holt. D’autres personnages secondaires seront également de la partie et auront aussi un rôle important à jouer sur cette première partie de l’histoire.

Au fil des séquences, on ne peut que s’attacher aux différents personnages. Vince, Michelle ainsi que la petite Zoé sont on ne peut plus attachants. Quand aux frères Holt, ils sont aussi adorables que détestables mais libre à vous de vous faire votre propre opinion à leur sujet durant l’aventure. Cette dernière aborde également des sujets sensibles qui ne vous laisseront pas forcément indifférents. Conflits familiaux, paternel attaché aux valeurs familiales mais au tempérament violent,… Bien des thématiques abordées et aucune d’entre elle ne vous laissera indifférent. De ce fait, on appréhende plus facilement le tempérament des différents personnages tout en partageant leurs joies, leurs peines, mais aussi les démons qui hantent leur vie avant et pendant cette épreuve…

A la fin de chaque chapitre, vous pourrez comme vous avez pu le voir plus haut, votre progression en fonction de vos choix. L’occasion de découvrir les différentes possibilités mais aussi voire façon de réagir pas à pas. Serez-vous un joueur bienveillant ou à contrario la pire des ordures?

A plusieurs c’est mieux

L’un des points qui démarque ce titre des autres est son mode multijoueur. En effet, ce dernier est jouable en solo ou en coopération jusqu’à 8 joueurs, en local, en ligne, ou en mélangeant les deux. Cette fonctionnalité est accessible via une manette supplémentaire, mais aussi un smartphone une tablette en téléchargeant l’application dédiée (disponible sur les modèles Android pour le moment et prochainement sur IOS).

Une première dans un jeu du genre qui offre donc un véritable vent de fraîcheur et permet de (re)découvrir l’aventure d’une toute autre manière puisque vous pourrez voter pour ou contre vos compagnons. Nous avons pu tester ce mode de façon locale mais ne manquerons pas d’y revenir lors de la sortie officielle du jeu ce qui nous permettra de tester ce mode dans différentes situations (local, online, live,…).

Conclusion

Ayant été séduit dès son annonce, j’attendais le jeu avec impatience. Un concept unique, des personnages aussi attachants que détestables mais surtout une expérience des plus immersives. As Dusk Falls est un véritable ascenseur émotionnel et vous offrira une aventure unique quine vous laissera pas indifférents. L’équipe d’Interior Night a su offrir un nouveau souffle au jeu narratif ce qui fait de leur premier titre le meilleur jeu narratif de ses dernières années…

Points positifs
  • Une DA sublime
  • Des personnages aussi attachants que détestables
  • La psychologie des protagonistes
  • Une durée de vie honorable
  • La rejouabilité
  • Possible de jouer à 8 joueurs
  • Day One dans le Xbox Game Pass
  • Un premier titre prometteur
Points négatifs
    • Test réalisé sur Xbox Series à partir d’une version fournie par l’éditeur que nous remercions pour sa confiance.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.