[Test] Deliver Us The Moon – Décollage réussi?

PlayStation Tests Xbox

Après un lancement réussi sur PC en 2019 puis sur les consoles de salon l’année suivante, Deliver Us The Moon* nous invite une nouvelle fois au voyage dans une version next-gen. Décollage réussi pour cette version 2.0 ou mieux vaut attendre le voyage sur Mars?

De la terre à la lune

Le jeu prend place dans un univers dystopique ou l’extinction de l’espèce humaine est au coeur de l’intrigue. Les ressources de la terre se sont épuisées l’une après l’autre obligeant l’homme à installer un fasceau d’énergie sur la lune afin d’alimenter al planète en énergie. Mais lorsque ce dernier s’éteint mystérieusement. La Terre est livrée à elle-même et c’est en grand sauveur de l’humanité que vous faîtes route vers l’infini et au delà pour tenter de sauver vos congénères plutôt que de les abandonner à leur triste sort…

Parviendrez-vous à sauver l’humanité?

Décollage imminent

Après un mini tuto visant à vous apprendre les bases du jeu, il est temps pour vous de débuter votre voyage dans ce walking simulator mêlant avec brio vue à la première et à la troisième personne. L’ambiance et le sound design sont toujours au rendez-vous et nous offrent sur next-gen une aventure immersive.

Vous souhaitez en apprendre d’avantage sur les origines de cette tragédie? C’est grâce aux différents collectibles (rapports, journaux audio,…) que vous pourrez reconstituer l’histoire de cette tragédie. Ajouter à cela une base lunaire dont les vestiges vous feront comprendre les événements responsables de cette tragédie et vous obtiendrez une narration tant visuelle qu’auditive dont vous viendrez à bout en six heures environ (comptez le double si vous visez les 1000g ou le platine).

Quand aux différentes phases d’exploration, on retiendra les phases de gameplay en mode gravité zéro qui sont vraiment réussies nous donnant l’impression d’être dans une fusée en compagnie de Thomas Pesquet. Les séquences en véhicules et en extérieur sont également réussies et nous offre de belles prises de vues grâces aux différentes capacités des Xbox Series et de la Playstation 5 même si l’on aurait aimé un panorama un peu plus riche à certains moments.

Lost in space

Malgré toutes les qualités du jeu, cette version « optimisée » n’est malheureusement pas sans défauts. En effet la version next-gen comporte toujours quelques bugs de collision déjà relevés dans la version d’origine, des crash en pleine partie assez récurrents ce que l’on espère voir disparaître prochainement. Mais l’ensemble est loin d’être catastrophique et reste ne belle aventure à (re)découvrir.

Le portage next-gen est plutôt réussi malgré quelques imperfections

Conclusion

En attendant de pouvoir décoller sur Mars avec la suite tant attendue qui est prévue pour le mois de septembre, Deliver Us The Moon a réussi son atterrissage lunaire sur les consoles nouvelles génération malgré quelques imperfections qui seront probablement corrigées dans un futur proche. Un thriller spatial que nous vous recommandons tant pour la qualité de sa narration que pour le travail accompli par une équipe de passionnés de l’univers SF en attendant de découvrir leur prochaine production.

Points positifs
  • Le level et le sound design
  • Une ambiance très immersive
  • On se croirait dans l’espace
  • Un titre développé par des passionnés
  • La qualité de la traduction
  • Un portage réussi sur next-gen
Points négatifs
  • Quelques bugs et crash
  • Les phases d’exploration manquent parfois de profondeur
  • Des énigmes parfois simplistes

*Test réalisé sur Xbox Series S à partir d’une version presse fournie par l’éditeur que nous remercions pour sa confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.