[Test] Jurassic World Evolution 2 + pack Early Cretaceous

Read Time:4 Minute, 57 Second

Trois ans après sa la sortie du premier opus, Frontier nous offre Jurassic Parc Evolution 2. Un nouveau jeu de gestion/simulation bien décidé à nous offrir l’héritage de John Hammond. Mais cette suite est-elle à la hauteur de l’attente des fans?

Welcome to Jurassic Park!

Petite piqure de rappel pour celles et ceux étant passé à côté de cette merveille lors de ses débuts: il s’agit d’un jeu de simulation/gestion dans lequel vous devrez gérer votre propre parc. Une adaptation très fidèle à la saga initiée par Steven Speilberg durant les 90’S et qui aidera les fans à patienter jusqu’à la sortie de Jurassic World : Le Monde d’après, d’Universal Pictures et Amblin Entertainment, qui sortira au mois de juin.

L’intrigue prend place hors des limites des îles Muertes, une permière qui vous permettra de découvrir des dinosaures qui prennent vie avec un réalisme époustouflant, dans une multitude d’environnements distincts allant des forêts denses aux déserts rocheux en passant par les tropiques baignés de soleil, chacun offrant son propre ensemble de conditions, de terrains et de difficultés environnementales à affronter.

Dès les premières minutes de jeu, on constate que les développeurs ont pris soin de ne pas proposer une simple suite mais ont enrichi le contenu par rapport au titre de 2018: plus de 75 dinosaures (dont les volants inclus dans le DLC), de nouveaux modes de jeu et bon nombre de nouveautés qui nous offrent un titre très riche et beaucoup plus fidèle à la saga qui a connu un nouveau souffle avec la dernière trilogie et la série animée sur Netflix…

Un monde plus ouvert mais une recette inchangée!

Même si on ne peut que saluer l’immensité des nouvelles zones de jeu, on retrouvera bien entendu les fondamentaux de la licence. J’ai bien entendu débuté par le mode campagne afin de me familiariser avec les commandes et les bases du jeu.

On débutera donc les hostilités avec la construction de routes, de bâtiments administratifs mais aussi scientifiques afin d’accueillir les visiteurs dans des conditions optimales. Une prise en main assez simple sur consoles (je suis plus adepte des jeux de gestion sur PC) ce qui ne réserve pas le jeu aux habitués du genre mais aussi à un profil de joueurs plus novices. Bravo à toute l’équipe pour cette innovation qui plaira aussi aux plus petits…

Une fois les bases acquises, il est temps de partir à la chasse aux dinosaures. Sur terre, par al mer ou dans les airs, le titre vous offre bon nombre de manières de capturer les différentes espèces pour parfaire votre parc le tout à l’aide de nombreux véhicules tels que les jeeps, les hélicoptères,… Même sans révolutionner le genre, la campagne (quine compte que cinq missions prenant place après les événements de Jurassic World: Fallen Kingdom) vous offrira une très belle expérience avant de vous aventurer sur d’autres modes…

Dans la peau du Dr Wu!

Comme vous vous en doutez, gérer ce type de parc ne sera pas une activité de tout repos! Il faudra bien entendu harmoniser les enclos afin de bien répartir les différentes espèces, mais aussi veiller à leur confort, les différents besoins en nourriture. On peut bien entendu remercier l’IA pour son aide là-dessus mais cette dernière étant quelque peu capricieuse, j’ai une gestion manuelle des tâches…

De plus, vous pourrez de nouveau joueur au docteur Frankenstein avec la recherche. Les scientifiques seront un atout majeur puisqu’après chaque expédition, ils pourront extraire l’ADN via les fossiles, incuber les oeufs ou tout simplement faire des recherches. A quelles monstruosité peut-on s’attendre? A vous de le découvrir..

La théorie du chaos!

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir revivre le désastre des cinq films de la saga? Votre rêve devient ici réalité avec le mode Théorie du Chaos! A u programme: l’opportunité de rejouer le scénario des versions ciné afin de tenter de sauver les différents parcs des catastrophes qui les attendent.

Un véritable plaisir de retrouver ce mode de jeu qui reste l’un de mes coups de coeur…

La colo du crétacé!

C’est en décembre qu’est arrivé le pack Early Cretaceous! Proposé au prix de 7,99 €, ce dernier ne prolonge en rien la durée de vie du jeu mais vous propose d’agrandir votre collection de dinosaures avec quatre nouvelles espèces:

  • Kronosaurus: nommé d’après le roi des Titans, Kronos, car il est l’un des plus grands pliosaures de tous les temps. C’est une espèce carnivore de reptiles marins dotée de puissantes nageoires en forme de pagaie pour l’aider à capturer ses proies.
  • Dsungaripterus: un ptérosaure petit et robuste, facilement identifiable par sa crête crânienne distinctive et sa mâchoire longue et incurvée.
  • Minmi: un petit dinosaure ressemblant à un réservoir, appartenant à la famille des ankylosaures. Contrairement aux autres ankylosaures, il possède des plaques osseuses orientées horizontalement sur les côtés de son dos, qui le protège bien contre les prédateurs.
  • Wuerhosaurus: fait partie de la famille des dinosaures stégosauridés. Il s’assoit au ras du sol afin de se nourrir de la végétation basse et utilise les pointes de sa queue pour se défendre contre tout prédateur potentiel.

L’occasion de faire de nouvelles expériences si vous avez aimé le jeu de base mais que je n peux que vous recommander pour le rapport qualité prix!

Conclusion!

Ayant apprécié le premier opus et étant un grand fan de la saga, j’attendais de pied ferme cette suite de Jurassic World Evolution. Un contenu plutôt complet dans l’ensemble, un nombre impressionnant de dinosaures et un mode chaos qui était un rêve qui ne s’était pas réalisé lors de la sortie du jeu initial il y a trois ans. En somme, un jeu que je recommande aux amateurs de gestion/simulation mais aussi aux fans. Il ne vous reste plus qu’à dépenser sans compter!

Points positifs
  • Visuellement réussi
  • Le nombre de dinosaures
  • Une prise en main facile
  • Le mode Théorie du Chaos
  • Un doublage de qualité
  • Fidèle aux films
  • La rejouabilité
  • Un DLC complémentaire
Poins négatifs
  • Une campagne un peu courte
  • Une IA perfectible
  • Peu s’avérer répétitif sur le long terme

About Post Author

Vox Populi

Fondateur de Game Cover. Grand amoureux du JV depuis la Master System et de l'univers post-apo. Joueur team Xbox chasseur de succès. Ici pour vous offrir le meilleur de l'actualité sans langue de bois!
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WordPress Cookie Plugin by Real Cookie Banner