[Test] Kingdom of the Dead: un FPS atypique

Read Time:2 Minute, 36 Second

Cette année, les jeux indés nous offrent de belles découvertes. Parmi elles: Kingdom of the Dead, un FPS horrifique à l’ambiance old school (disponible sur Steam depuis le 10 février) qui est un bel hommage aux classiques du genre (les anciens se souviennent des classiques tels que HexenDoomWolfensteinQuake et bien d’autres…). Mais le titre crée par Dirigo Games & Hook trouvera t-il sa place dans un monde ou les jeux de tir sont désormais légion?

Trailer de lancement de Kingdom of the Dead

Army of Darkness

A l’heure ou les différents titres du genre tentent de mettre en avant de nouvelles mécaniques de gameplay, un scénario qui sort des sentiers battus ou un arsenal original, Kingdom of the Dead fait le choix de se démarquer à travers son aspect visuel.

Le titre dessiné à la plume et à l’encre (ce qui n’est pas sans rappeler Mundaun l’an dernier) nous plonge dans un monde à l’ambiance rétro ou vous incarnez l’agent Chambellan. Ex professeur des écoles, ce dernier (ne me demandez pas comment) ensuite devenu général des armées travaille désormais pour une organisation secrète connue sous le nom de Gatekeeper. Leur mission: vaincre la mort nouvellement habilitée et son armée de morts sans cesse croissante.

Welcome to hell

Prêts à refermer les portes de l’enfer? A affronter des hordes de démons? Alors faisons route vers la côte est des Etats-Unis que vous découvrirez à travers pas moins de huit zones. Pour venir à bout de chacune d’entre elles, il vous faudra venir à bout de bon nombre d’ennemis assez diversifiés avant d’arriver au boss final et ainsi accéder à la suivante.

La difficulté est plutôt bien dosée et de plus propose plusieurs niveaux. Les codes de triche (bien connu des joueurs old school connaissent le procédé) sont également de retour mais je vous recommande de ne pas y avoir recours afin de profiter pleinement du titre.

Côté arsenal, on retrouvera les classiques: revolver, fusil à pompe ou encore l’épée pour défourailler du monstre de façon originale. Pas moins de huit armes seront proposées ce qui est convenable mais j’aurais aimé un petit brin de folie pour varier les plaisirs…

Un design original

Comme je le mentionnait plus haut, c’est avec sa direction artistique originale que Kingdom of the Dead m’a séduit. Le level design du jeu reste constamment en noir et blanc ponctué parfois de quelques notes de rouge.

Le tout est assez séduisant mais peu fatiguer la rétine après de longues sessions de jeu. Optez donc pour de courtes parties afin d’éviter tout désagrément et ainsi apprécier le titre à sa jute valeur.

Conclusion

Véritable hommage aux FPS d’antan, Kingdom of the Dead ravira les plus anciens d’entre nous avec ses mécaniques de jeu et sa direction artistique pour le moins atypique. On ne peut que saluer le travail des développeurs sur ce point même si l’on aurait aimé que l’aventure se prolonge quelques heures de plus…

Points positifs
  • Une DA soignée
  • Le level design
  • L’ambiance
  • Un bestiaire varié
Points négatifs
  • L’arsenal manque un peu de nouveautés
  • Un peu court (environ 3/4h)
  • Les graphismes peuvent faire mal aux yeux sur de longues sessions…
  • Test réalisé à partir d’une version presse fournie par l’éditeur que je remercie pour sa confiance.

About Post Author

Vox Populi

Fondateur de Game Cover. Grand amoureux du JV depuis la Master System et de l'univers post-apo. Joueur team Xbox chasseur de succès. Ici pour vous offrir le meilleur de l'actualité sans langue de bois!
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WordPress Cookie Plugin by Real Cookie Banner