[Test]: Olli Olli World: Un paradis pour les skateur?

Nintendo Tests

La relève de Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2 est assurée?

Un vent de fraicheur pour une licence basée sur le skate?

Le côté réel sur des licences de skate laisse place à un coté plus fun et cartoonesque que à des personnages réelles ou alors des figures emblématique du monde du skate. Ce qui est bien dans Olli Olli World c’est que tu peux personnalisé ton personnage de la tête aux pieds. Bon évidemment, tu ne vas pas débloquer tous les vêtements et accessoires dès le début car il te faudra remplir certaines tâches pour avoir les autres récompenses

Des didacticiels pour bien débuter

Si vous ne connaissez pas les licences d’Olli Olli pas de soucis, cet opus a des didacticiels pour vous faire prendre en main le jeu assez facilement avec une histoire assez accrocheuse. La licence a toujours été orientée scoring et ce troisième opus ne fait pas exception à la règle. Chaque niveau est conçu pour avoir des défis à compléter (réaliser des figures précises, des combos, éviter des obstacles) et ainsi débloquer des éléments de personnalisations. Les classements en ligne des joueurs et de vos amis sont disponibles pour chacune des pistes de ride et le mode replay tant demandé auparavant a été ajouté. On peut donc regarder comment les autres joueurs procèdent pour faire un max de combos et c’est très sympa à voir !

Fais moi voir ton style je te dirais qui tu es

Le jeu se prend assez rapidement en main et vous allez vous fracasser très souvent contre les murs ou dans les escaliers, que l’on peut pratiquer aussi. On peut reprendre à tout moment avec des points de sauvegarde. Lorsque tous les réflexes sont là, c’est un véritable plaisir manette en main de traverser les différents mondes. Le titre a gagné en justesse et en équilibre, parfaitement bien dosé et accessible à tous les niveaux de joueurs. Il y a du challenge, on peut passer les dialogues et choisir d’enchaîner les niveaux sans compléter tous les défis. Ne pas tomber de son skate avant la fin du niveau n’est pas si facile. Sur votre chemin, il faudra anticiper les escaliers, voitures, obstacles et autres objets menaçants.

Une douceur en ville comme dans les oreilles

Dans cet opus, tout se passe à Radlandia, une île découpée en cinq zones distinctes avec leurs environnements. On y trouve par exemple une plage, une forêt, un désert, une usine de skate et une ville avec des décors urbains. Des ambiances travaillées avec de beaux arrières plans composés de créatures loufoques et de lieux insolites. C’est un titre qui ne se prend pas au sérieux et qui embarque avec lui un scénario en toile de fond. Notre joueur débarque dans un monde où vous devez satisfaire les dieux du skate pour devenir la prochaine légende. La petite bande de personnages hauts en couleur qui vous accompagne permet de souffler entre chaque niveau et se laisser porter par le délire du jeu. La bande-son est très chill et doux qui n’est pas pour déplaire à mes oreilles car c’est mon style de musique. Cela colle bien à l’ambiance donnée. Mais il faut vous dire que la musique peut changer à n’importe quel moment et c’est plutôt une bonne idée.

L’avis de la rédaction

OlliOlli World est un vent de fraîcheur pour la licence. On a l’impression de découvrir un nouveau jeu mais dont les réflexes reviennent très vite. Le level-design est sympathique, on joue sur les perspectives, la profondeur et l’enchaînement des combos. On constate que le titre est complet avec en prime un éditeur de personnage super sympa avec beaucoup d’éléments de personnalisation à débloquer et une édition deluxe pour plus de style! Voilà un bel exemple de jeu qui parvient à se renouveler sans bouleverser ce qui a fait son succès.

Points positifs
  • Des niveaux avec de la perspective
  • Très bonnes sensations manettes en main
  • Personnalisation de votre avatar assez poussée
  • Ajout du mode replay
Points négatifs
  • Un mode multijoueur timide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.